Mirnaib Hasanoglu

Mirnaib Hasanoglu

Terre blessée 

Artistes : Max Sivaslian et Mirnaib Hasanoglu

Commission artistique: Shalva Khakhanashvili, historien de l'art, artiste, curator indépendant; Dimitri Konstantinidis, Directeur d'apollonia, échanges artistiques européens


Cette exposition inaugurée dans le cadre du Forum de Thessalonique 2002, a présenté le travail d’un photographe arménien et d’un photographe azéri. Ils se retrouvaient grâce à l’art photographique, alors que leurs pays s’opposent. Chaque artiste a traité trois thématiques. Max Sivaslian a montré des œuvres portant sur la région du Haut-Karabakh, en abordant la question des prisons à Erevan et nous dévoilant les splendeurs de l’Arménie. Le photographe azéri, Mirnaib Hasanoglu, s’est atélé également à la délicate question du Haut-Karabakh. Puis l’objectif de Mirnaib Hasanoglu s’est aventuré dans l’univers miséreux des enfants exilés à Bakou pour finalement s’évader à la découverte des paysages envoûtants de l’Azerbaïdjan. Cette exposition a pris le risque de mettre côte à côte un Arménien et un Azéri, mais il ne s’est pas agit ici d’une confrontation politique même si cette dernière est loin d’être occultée. La mise en parallèle de ces deux photographes a été avant tout une démarche artistique qui mettait en valeur deux savoir-faire et deux visions du monde.

apollonia.php